Certains dirigeants qui perdent leur activité professionnelle pourraient bientôt avoir droit à une allocation des travailleurs indépendants versée par Pôle emploi.

Le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, en cours d’examen par le Parlement, prévoit de modifier les conditions d’embauche en contrat d’apprentissage, et de rupture du contrat, ainsi que l’aide financière versée à l’employeur, comme ceci...

Il y a plusieurs semaines, votre société a reçu un avis de mise en recouvrement (AMR). Il s’agit de rappels de TVA et/ou d’impôt sur les sociétés notifiés par proposition de rectification à laquelle vous n’avez pas répondu. Tout n’est pas perdu...

Que ce soit à la demande de la banque lors d’un emprunt professionnel ou pour anticiper toute difficulté liée à votre indisponibilité, vous vous interrogez sur l’intérêt pour votre récente société de souscrire une assurance « homme-clé ». Et vous avez raison...

Si vous avez un ou plusieurs salariés, le bulletin de paie que vous leur remettez est modifié à trois reprises, suite à la suppression des cotisations salariales de maladie et de chômage en 2018 et au prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sur le salaire dès 2019.

La médiation entre entreprises vous permet d’être assisté par un tiers pour résoudre un différend avec un client professionnel, un fournisseur ou un autre partenaire d’affaires ou encore avec un acheteur public. L’intérêt ? Éviter un procès dont le succès n’est pas garanti.

Votre société accorde un escompte à ses clients professionnels qui paient comptant. Quelles sont les obligations en matière de facturation de la TVA si ses clients bénéficient de l’escompte ?

Obligation de dépôt des comptes annuels. Vous avez l’obligation, dans le mois suivant la date de l’assemblée générale ordinaire d’approbation des comptes de l’exercice écoulé, de déposer les comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) au gr...

Si votre société emploie un ou plusieurs salariés, elle prélève, chaque mois, sur leur salaire brut, la cotisation salariale de chômage au taux de 0,95 % depuis le 01.01.2018 (au lieu de 2,40 % auparavant). Pour les salaires versés à partir du 01.10...