Chapitre 17 - Recours à des collaborations autres que le salariat

263. Prêt de main-d’œuvre/sous-traitance/externalisation : êtes-vous conscient du danger ?

Code du travail articles L 8231-1, L 125-1 à 3, L 8241-2, L 1253-1 à L 1253-9
Toutes les opérations de prêt de main-d’œuvre à but lucratif sont illicites, sauf celles qui sont encadrées par la loi (portage salarial, travail temporaire, entreprises de travail à temps partagé, etc.).

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Si vous faites déjà partie de nos abonnés, connectez-vous ici.
Pas encore d’abonnement ? Vous pouvez souscrire à cette solution en ligne sur notre webshop.


Vous pourrez profiter de nombreux avantages en vous abonnant.

Souscrire ici