Prévention de la pénibilité (risques professionnels)

La loi du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites a créé le compte personnel de prévention de la pénibilité. Mais, très critiqué par les employeurs concernés, qui dénoncent surtout sa complexité, ce dispositif de prévention de la pénibilité a été maintenu dans son principe, et aménagé par l’ordonnance 2017-1389 du 22 septembre 2017.
Désormais, le compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) est dénommé compte professionnel de prévention (C2P). Et, à la place de pénibilité, on évoque maintenant la prévention des effets de l’exposition à certains facteurs de risques professionnels

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Si vous faites déjà partie de nos abonnés, connectez-vous ici.
Pas encore d’abonnement ? Vous pouvez souscrire à cette solution en ligne sur notre webshop.


Vous pourrez profiter de nombreux avantages en vous abonnant.

Souscrire ici