Garanties demandées par les banques

Pour se protéger des défauts de paiement de l’entreprise, la banque demande des garanties (sûretés personnelles et/ou réelles).
Sûretés personnelles
Les sûretés « personnelles » sont des garanties de paiement issues d’un tiers (caution).
Le cautionnement est soumis à un formalisme (acte écrit, mentions obligatoires), sauf quand il est souscrit par un commerçant dans l’exercice de ses fonctions. La caution doit être limitée à un montant expressément indiqué dans le contrat de cautionnement et proportionnée à ses biens et revenus. Ce montant doit inclure les intérêts, les frais et accesso...

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Si vous faites déjà partie de nos abonnés, connectez-vous ici.
Pas encore d’abonnement ? Vous pouvez souscrire à cette solution en ligne sur notre webshop.


Vous pourrez profiter de nombreux avantages en vous abonnant.

Souscrire ici