Modes de financement des entreprises

Pour financer sa création ou son développement, une entreprise peut utiliser deux grandes catégories de capitaux : les fonds pro­pres, fournis par les associés de la société ou l’entrepreneur individuel, ou les financements externes, qui proviennent des organis­­mes financiers.
Fonds propres ou quasi-fonds propres
Il s’agit des financements issus des apports en capital et en comptes courants faits par les associés, mais aussi les subventions d’investissement. Ces capitaux sont présentés au passif dans le bilan de l’entreprise (en raison de leur emplacement en haut du tableau du passif, on parle de financements de haut de bilan).

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Si vous faites déjà partie de nos abonnés, connectez-vous ici.
Pas encore d’abonnement ? Vous pouvez souscrire à cette solution en ligne sur notre webshop.


Vous pourrez profiter de nombreux avantages en vous abonnant.

Souscrire ici