Guide d'entretien avant une embauche

Télécharger le modèle

Guide d'entretien avant une embauche

L’entretien préalable à l’embauche doit servir à sélectionner le candidat le plus en adéquation avec le poste proposé.

Il faut prendre le temps de préparer l’entretien en soulignant les points déterminants dans votre choix que vous souhaitez trouver chez le candidat : un portefeuille de clients ? Un langage informatique ? Une culture générale ?

Vous savez également quelles sont les expériences qui vous intéressent le plus... Ces quelques vous permettront d’orienter vos questions pendant l’entretien !

Dans l’idéal, essayez de voir trois ou quatre candidats sur deux semaines... Vous aurez ainsi le loisir de choisir entre deux (d’où l’importance du ciblage en amont). En tout cas, ne faites surtout pas traîner votre décision en attente de mieux... Votre enthousiasme décide le candidat également.

Attention ! Les informations demandées à un candidat ne peuvent servir qu’à apprécier sa capacité à occuper l’emploi proposé ou ses aptitudes professionnelles. Donc soyez prudent lors de l’entretien d’embauche !

Seules les questions ayant un lien direct et nécessaire avec l’emploi proposé peuvent être posées...

Ce sont celles qui sont nécessaires pour réunir les informations de base : état civil, nationalité, numéro de Sécurité sociale, emplois précédents, formation, clause de non-concurrence, etc. Autant d’éléments à connaître pour mieux « cerner » un candidat. Demandez une copie des diplômes, du ou des permis de conduire, de la carte d’identité ou de séjour.

Vous pouvez demander au candidat de présenter ses certificats de scolarité et ses diplômes, mais pas son dossier scolaire...

Lisez le C.V. avec le candidat, levez les zones d’ombre, faites-vous exposer les motifs de rupture dans les emplois précédents, demandez les coordonnées du ou des anciens responsables et contactez-les pour vous faire une meilleure opinion du candidat.

Produire un C.V. mensonger constitue pour le candidat une faute susceptible de justifier ensuite son licenciement si les fonctions exigent une honnêteté et une loyauté irréprochables (ex. gestionnaire de patrimoine, etc.) ou la possession d’un diplôme qu’il est impératif d’avoir.

Si l’employeur peut demander au candidat de présenter des documents tels que les certificats de travail délivrés par ses anciens employeurs, ce dernier n’est pas tenu de lui fournir ses derniers bulletins de paie en vue de justifier ses prétentions salariales.

Bon à savoir. Le C.V. anonyme. L’obligation de recourir au curriculum vitæ anonyme dans les entreprises de plus de 50 salariés, instaurée par une loi de 2006, est supprimée depuis août 2015. Un tel procédé n’est plus qu’une faculté offerte aux entreprises.

Quelles sont les questions à ne pas poser ? Les questions d’ordre privé !

Vous ne pouvez pas exiger d’un candidat qu’il fournisse des renseignements sur sa vie privée, sauf s’ils ont un lien direct et nécessaire avec l’emploi proposé (par exemple la possession du permis de conduire en cas de recrutement d’un livreur).

S’agissant du permis de conduire, vous pouvez demander au candidat de justifier qu’il est titulaire d’un permis, mais ne pouvez, en aucun cas, lui demander le nombre de points dont il dispose.

Bon à savoir. Aucune faute ne peut être reprochée au candidat qui n’a pas mentionné, lors de son embauche, une condamnation pénale antérieure ou des antécédents médicaux.

Vous ne pouvez pas interroger un candidat sur son état de santé ou s’agissant d’une femme, sur un état éventuel de grossesse.

Vous ne pouvez pas non plus questionner le candidat sur sa vie sexuelle, la composition de sa famille, la profession de son conjoint, etc. Aucune interrogation sur les convictions religieuses, politiques ou syndicales n’est permise. Recruter ou, au contraire, éliminer une candidature en considération de tels critères constituerait une discrimination interdite passible de sanctions pénales.

Faites une petite enquête sur Internet !

Qui, aujourd’hui, n’a pas un compte sur Facebook ou Twitter ? Tapez le nom du candidat sur Google et voyez les résultats de vos recherches : elles pourront peut-être vous en apprendre beaucoup !

Quid des réseaux sociaux ? S’ils sont désormais connus par la majorité des personnes, les réseaux sociaux sont loin de constituer un moyen primordial pour le recrutement et la recherche d’emploi ; ils jouent davantage le rôle d’un outil complémentaire, mais pas central.

Enfin, lorsque vous écartez une candidature, ne donnez jamais le motif précis. Un seul motif est à donner : « Un autre candidat se rapproche davantage du profil recherché, mais nous conservons votre dossier pour une éventuelle autre embauche ».

Détails de contact
Editions Francis Lefebvre | 42, rue de Villiers | CS 50002 | 92532 Levallois-Perret
Tél. : 03.28.04.34.10 | Fax : 03.28.04.34.11
service.clients.pme@efl.fr | pme.efl.fr
SAS au capital de 241 608 euros | RCS Nanterre | N° TVA : FR 764 147 408 52 | Code APE : 5814 Z