L'Ademe vient de diffuser le 26 janvier 2021 une importante étude technique, concernant la rénovation (énergétique) des maisons individuelles. Que faut-il savoir?

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) vient de diffuser une étude fort intéressante, pour les opérateurs du secteur, concernant la rénovation (énergétique) du parc de maisons individuelles.

L’étude, de 196 pages, analyse les conditions de réussite nécessaires à la réalisation de rénovations performantes permettant au parc de maisons individuelles d’atteindre, par étapes, le niveau de performance dite «BBC rénovation» ou équivalent, à l’horizon 2050. Sont examinées les conditions techniques permettant la rénovation des maisons individuelles au niveau Bâtiment Basse Consommation (BBC) en moyenne nationale.

En droit, ce niveau «BBC rénovation» fait référence à un arrêté ministériel du 29 septembre 2009, qui organise le label «bâtiment basse consommation énergétique rénovation, BBC rénovation 2009» (cliquer ici). Le niveau «BBC rénovation 2009»  correspond à une consommation d’énergie primaire de 80 kWh/m².an (modulée selon la zone climatique et l’altitude), au titre de l'arrêté du 29 septembre 2009. L'étude fait ainsi référence à un «objectif de consommation de 80 kWh en énergie primaire par m² SHON et par an modulée selon la situation géographique et l’altitude du lieu considéré» (synthèse de l'étude, page 9).

L’étude s’attache à définir les conditions techniques pour qu’une rénovation puisse être performante.

L'étude souligne que, pour les maisons individuelles construites avant 1982, un parcours de rénovation performante comprend nécessairement 6 postes de travaux incontournables: isolation des murs, de la toiture, du plancher bas, remplacement des menuiseries extérieures, systèmes de ventilation et de chauffage/Eau Chaude Sanitaire.

L’étude relève que la réalisation de travaux de rénovation énergétique, non coordonnés, peut conduire à des impasses techniques incompatibles avec une rénovation performante.

L'étude souligne qu'une rénovation performante:

  • doit privilégier les énergies renouvelables (EnR) pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire (poêle à bois, chaudières bois, pompes à chaleur, chauffe-eau solaire);
  • doit veiller à assurer le confort et la santé des habitants en se prémunissant des conséquences d’une mauvaise ventilation, de ponts thermiques et de condensations qui peuvent provoquer le développement de moisissures et de pathologies diverses.

Selon l'étude, une rénovation performante gagne à être réalisée en une seule étape, et au maximum en deux ou trois grandes étapes cohérentes, afin de traiter des interfaces et interactions entre postes de travaux.

En outre, elle «exige» d’être coordonnée par un pilote (maître d’œuvre ou architecte, groupement d’entreprise, contractant général).

Selon l'étude, l’ordonnancement des travaux est «crucial» pour le bon fonctionnement des systèmes de production de chauffage. La première étape de travaux doit ainsi préférentiellement viser les travaux d’isolation et de ventilation, pour éviter des pathologies et un surdimensionnement des systèmes de chauffage, grevant la performance des systèmes de production de chauffage.

Pour l'étude, il apparaît ainsi fondamental, en maison individuelle, de favoriser la rénovation complète et performante, avec deux ou trois  étapes de travaux : c’est un «impératif majeur» pour réduire les consommations d’énergie, mais également pour préserver la santé des occupants, leur confort et le bâti.

Pour consulter :

  • le communiqué de l'Ademe du 26 janvier 2021 : cliquer ici ou cliquer ici (pdf)
  • l'étude de l'Ademe (synthèse et rapport) - format zip : cliquer ici
  • la rubrique dédiée au label BBC rénovation 2009, sur le site officiel consacré à la réglementation thermique - RT: cliquer ici

Source et références

  • Site internet de l'Ademe (cliquer ici
  • ADEME, Dorémi, Enertech, 2020. La rénovation performante par étapes - Étude des conditions nécessaires pour atteindre la performance BBC rénovation ou équivalent à terme en logement individuel. 196 pages. Cet ouvrage est disponible en ligne www.ademe.fr/mediatheque
  • Arrêté du 29 septembre 2009 relatif au contenu et aux conditions d'attribution du label « haute performance énergétique rénovation » - NOR : DEVU0917396A

L’étude de l'Ademe analyse les conditions nécessaires à la réalisation de rénovations performantes de maisons individuelles, permettant d’atteindre par étapes le niveau de performance «BBC rénovation» (arrêté du 29.09.2009) ou équivalent, tout en intégrant à la démarche la santé et le confort des occupants ainsi que la qualité du bâti.

Détails de contact
Editions Francis Lefebvre | 42, rue de Villiers | CS 50002 | 92532 Levallois-Perret
Tél. : 03.28.04.34.10 | Fax : 03.28.04.34.11
service.clients.pme@efl.fr | pme.efl.fr
SAS au capital de 241 608 euros | RCS Nanterre | N° TVA : FR 764 147 408 52 | Code APE : 5814 Z